S’inscrire à notre newsletter

La musique au service de votre concentration !

Notre cerveau n’est pas fait pour rester toute la journée en mode « concentré ». Ce n’est pas une question de volonté ou d’entrainement, c’est physiologique. A l’image d’un muscle qui travaille, le cerveau concentré consomme une grande quantité de ressources (du glucose notamment) qui vont rapidement s’épuiser, même au cours d’activités dites « basiques » comme la perception. Des études menées sur la vigilance ont pu montrer que notre capacité à rester concentré diminue fortement au cours du temps (moins 30% après 25 min et moins 50% au bout de 50 min). Les plages de très forte concentration caractérisées par l’émission d’ondes gamma (40-50 Hz) par notre cerveau ne durent seulement qu’une douzaine de minutes et peuvent consommer jusqu’à 40% de notre énergie métabolique !

 

Dans ces conditions, il devient difficile de conserver un haut niveau de confort et de performance, en particulier lorsqu’on travaille dans un environnement avec des perturbations sonores (train, bureaux partagés, open-space…). Open-space dans lequel il se passe toujours plein de choses… qui sont autant de sources potentielles de déconcentration comme notre voisin bruyant ou qui s’énerve facilement au téléphone, ou celui qui tapote énergiquement sur les touches de son clavier sans parler de celui ne tient pas en place et bouge sans arrêt… ! Bref, il y a du bruit et des mouvements en permanence !

 

Reprendre le contrôle de votre concentration avec la musique

Une des solutions pour reprendre le contrôle peut résider dans l’écoute de la musique, mais pas n’importe quelle musique ! C’est une question qui nous est très souvent posée !

Privilégiez les musiques sans paroles. Elles sont bien adaptées à votre besoin de concentration. Cela a été montré par Perham et Currie* qui ont réalisé une étude sur des étudiants qui devaient apprendre dans différentes conditions (avec ou sans musique et avec musique, avec ou sans paroles). Leur étude a montré que l’apprentissage sans musique et avec de la musique sans paroles sont plus performants que l’apprentissage avec de la musique avec des paroles. La voix humaine constitue un élément très distrayant pour un cerveau qui nous empêche de nous concentrer pleinement.

Nous vous conseillons donc, pour vous isoler au travail, d’écouter des musiques sans paroles moins distrayantes. Toutefois, vous n’êtes pas obligé(e) de partir sur de la musique classique. Il existe de nombreux morceaux sans voix comme des bandes originales de films ou encore des musiques de jeux vidéo qui sont créées spécifiquement pour permettre aux joueurs de rentrer dans une bulle de concentration et y rester le plus longtemps possible (au grand malheur des parents…).

Vous pouvez aussi écouter des bruits de la nature ou des musiques de concentration développées ou sélectionnées pour vous par My Mental Energy Pro.

 

Que se passe-t-il dans notre cerveau lorsque vous écoutez de la musique ?

Lorsque nous écoutons de la musique, notre cerveau s’active d’abord au niveau des aires de perception auditive. Ces aires sont connectées aux aires motrices ce qui explique qu’une musique rythmée et aux fortes pulsations entraine, à minima, une irrémédiable envie de taper du pied ou pour les plus « expressifs » d’entre nous, la création improvisée de chorégraphies dont chacun jugera le caractère totalement incroyable, ou au contraire ridicule ! Puis les aires de la mémoire vont également être sollicitées. C’est ce qui nous permet de nous souvenir des morceaux que nous avons déjà entendus et de déterminer si nous les aimons bien et/ou de les fredonner dès que nous en entendons les premières notes !

En plus de se concentrer, la musique permet également de stimuler efficacement notre cerveau comme l’a montré Hervé Platel**, professeur de neuropsychologie à l’Université de Caen Normandie.  Dans ses expériences, l’écoute de la musique en travaillant stimulait la mémorisation et permettait de moins ressentir la fatigue. En effet, l’écoute d’une musique qui nous plait active les circuits de la récompense de notre cerveau. Il en résulte une production de dopamine qui est le neurotransmetteur du sentiment de bien-être. Cela permettrait, dans un contexte professionnel, de diminuer le stress et l’anxiété ainsi que d’augmenter la capacité d’attention par un accroissement du niveau d’éveil.

Mais globalement, le pouvoir de concentration de la musique est quelque chose d’assez subjectif. Une musique fonctionnera parfaitement pour une personne et pas du tout pour une autre. A vous d’essayer et de juger !

 

C’est pour cela que dans l’application My Mental Energy Pro, nous vous proposons un ensemble de musiques et de sons de concentration qui vous offre un choix diversifié (et régulièrement enrichi) pour trouver votre bonheur !

Ces musiques et sons de concentration vous permettront de vous couper des bruits environnants et de vous créer une bulle de concentration. Ils durent tous 25 min ce qui correspond à la plage de concentration optimale pour le cerveau dans le monde du travail.

 

 

* N. Perham, H. Currie, Does listening to prefered music improve reading comprehension performance? Applied Cognitive Psychology (2014)

** Lechevalier B., Platel H., Eustache F., Le cerveau musicien, De Boeck Université, (2010)