S’inscrire à notre newsletter

Gagner en efficacité et bien-être au travail ? La pause s’impose…

Gagner en efficacité et bien-être au travail ? La pause s’impose…

Comment et pourquoi s’aménager des micro-pauses au travail ?

 

Contribution de Jean-Christophe Beau et Gaël Allain, respectivement fondateur et Directeur Scientifique de My Mental Training Pro®.

Et oui, notre cerveau n’a pas été conçu pour fonctionner en mode ‘concentré’ toute la journée. Et ce n’est pas qu’une question d’entrainement et de volonté, c’est physiologique. C’est que, à l’image d’un muscle qui travaille, le cerveau concentré consomme une grande quantité de ressources (glucose, notamment) qui vont rapidement s’épuiser, même au cours d’activités ‘basiques’ comme la perception. Des études sur la vigilance ont ainsi montré que notre capacité à rester concentré diminue fortement au cours du temps (moins 30% après 25mn et moins 50% au bout de 50mn).

Ne pas prendre de pause, quelles conséquences ?

 

Des problèmes d’attention, vous perdez le fil d’une discussion, vous ne vous rappelez plus du début de la phrase de votre interlocuteur, ou vous n’arrivez plus à bloquer des pensées intrusives qui parasitent vos raisonnements. Bref, vous perdez le fil et devenez parfois irritable, vous ne supportez plus les perturbations et les bruits environnants. Cerise sur le gâteau, vous perdez votre vision globale des problèmes, vous avez du mal à vous situer dans vos projets et avez tendance à vous décourager devant ce qu’il vous reste à faire. En d’autres termes, votre charge de travail perçu augmente. Ce qui est normal puisque celle-ci dépend directement de votre état de fatigue mentale. Du coup, vous ‘repoussez’ les tâches qui demandent réflexion, au profit de tâches plus simples : le facile chasse le difficile !
Tous ces signes indiquent que vous êtes en saturation mentale.

Que faire pour régénérer son cerveau ?

 

La 1° bonne nouvelle, c’est que le cerveau se régénère très rapidement. Comme lorsque vous changez de main pour porter quelque chose et que, 5mn plus tard, vous repassez en position initiale avec votre bras reposé. Pour le cerveau, c’est pareil : les neurones sollicités par une tâche récupèrent quand vous utilisez d’autres zones du cerveau, le tout en 3 ou 4mn, si vous changez totalement d’activité ou si vous vous reposez ‘vraiment’, c’est-à-dire sans écran ou smartphone… La meilleure solution, c’est donc la pause dans un endroit calme (voire naturel !), en laissant vos idées aller et venir, autrement dit, en divagation mentale. Livré à lui-même, votre cerveau bascule en moins de 3 secondes en mode régénération, durant lequel les réseaux de la concentration sont laissés au repos. Cet état de fonctionnement normal du cerveau, appelé ‘mode par défaut’ est celui de la contemplation, de l’introspection ou de la planification. Il est favorisé par un environnement naturel.

Bien évidemment, au 17ème étage d’une tour, tout cela reste théorique, mais une pause régénérante peut être recréée artificiellement en regardant le ciel ou en fermant les yeux et en imaginant des paysages… Il est également possible d’associer à ces moments de détentes, des mouvements, des exercices de respiration et de présence attentive (prendre conscience de l’instant présent)… Vous pouvez également écouter de la musique et pratiquer des exercices de visualisation (endroits que vous aimez, scènes qui évoquent de bons souvenirs…) et aussi vous laissez guider dans des exercices de mental training par l’intermédiaire de micro exercices de régénération. Là encore, 3 à 5 mn suffisent si vous utilisez des supports qui stimulent votre imagination et vous reconnectent avec vos ressentis corporels. En effet, pour votre cerveau, s’imaginer faire quelque chose ou le réaliser vraiment correspond pratiquement à la même chose. Donc prendre 5mn pour se replacer mentalement dans une situation de confort et de maîtrise permet de remobiliser efficacement des ressources, en particulier, lorsque la situation semble vous échapper.

La 2° bonne nouvelle, c’est que la plongée dans cet état de rêverie guidée ou non, de ‘mode par défaut’, va permettre à votre cerveau de digérer des émotions, des tensions, et générer des idées nouvelles, voire d’accéder à des solutions à des problèmes complexes ! C’est le phénomène bien connu de ‘la nuit porte conseil’, ou de la bonne idée qui émerge sous la douche : c’est dans ces moments de divagation que le cerveau ‘compile’ les informations, et s’avère le plus créatif. Que des avantages en somme ! Votre cerveau travaille pour vous pendant que vous vous reposez ! Voilà pourquoi toutes les études sur les micro-pauses ‘silence’ au bureau convergent : 2 micro-pauses ‘silence’ par jour, améliorent la productivité et le bien-être. Il y a du bon à se faire du bien ! Bien sûr, vous pouvez aussi faire des pauses sociales, de discussion, qui améliorent l’ambiance, le collectif, l’échange d’information, mais elles n’ont pas le même impact de régénération pour la concentration.

En conclusion, pour être plus efficace et serein au travail, autorisez-vous ces micro-pauses régénérantes, et si vous n’avez pas de parc naturel au pied du bureau, découvrez les micro-pauses audio de My Mental Training Pro, dans la section ‘Régénération’ de l’application !

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.