S’inscrire à notre newsletter

3 minutes pour devenir un pro de la mémoire, cela vous tente ?

3 minutes pour devenir un pro de la mémoire, cela vous tente ?

Attention, pas de fausses promesses ici, ce n’est pas le genre de la maison ! Et pas de recette miracle, non plus. Néanmoins si vous prenez le temps de lire ces quelques lignes, je vous garantis une amélioration significative de votre capacité à retenir des informations, le tout assez facilement.

C’est parti ?

Alors allons-y. Pour commencer, une petite précision : nous avons une fâcheuse tendance à attribuer à notre mémoire, tout un tas de dysfonctionnements qui ne sont généralement pas de son ressort. Typiquement et en lien avec les conseils et exercices que nous vous proposons dans l’application My Mental Energy et dans nos précédentes UNES, nous avons une fâcheuse tendance à nous disperser ! Or la pratique du multitasking (faire plusieurs choses en même temps) dilue sensiblement les ressources cognitives que nous allouons à chacune des activités réalisées en parallèle. Par conséquent, si l’une de ces activités concerne la mémoire, cette dernière bénéficiera de traitements moins approfondis que si le processus de mémorisation avait été réalisé seul. Dans ces conditions, les souvenirs sont plus fragiles et plus volatiles !

La première chose à faire pour bien mémoriser est donc de se placer dans les meilleures conditions possibles, c’est-à-dire, plutôt au calme et en faisant en sorte que notre attention soit bien orientée sur les données que nous souhaitons mémoriser. A titre d’exemple, si nous ne nous souvenons pas toujours bien des noms et prénoms de certains de nos interlocuteurs, c’est souvent parce que nous n’y avons pas prêté suffisamment attention lors de nos premières rencontres. Attention, si au bout de 15 ans de vie commune, vous ne vous souvenez toujours pas du prénom de votre conjoint(e), c’est un peu plus inquiétant ! Et là, je ne suis pas certain que la lecture de cette UNE suffira à améliorer les choses… mais faites quand même un effort !

Bon, partons du principe que vous vous souvenez (au moins de temps en temps !) du prénom de vos proches et que vous êtes bien disposé(e) à consacrer un peu d’énergie à la mémorisation d’informations.

Dans ces conditions, je vous livre deux secrets.

Le premier est en rapport direct avec le point précédent et concerne les limites des capacités de notre mémoire de travail. En d’autres termes, et même si vous êtes dans de bonnes conditions pour mémoriser, il convient d’être modeste quant à la quantité de données que vous allez pouvoir « ingurgiter ».

Si je reviens à notre histoire de prénoms, la clé consiste d’abord à prêter suffisamment d’attention aux noms de nos interlocuteurs puis à ne pas espérer mémoriser, en une seule fois, plus de 4 ou 5 noms ou prénoms. Cette limite de 4 ou 5 correspond globalement au nombre d’informations qu’un cerveau humain est capable de manipuler simultanément. Sachez que même les champions de mémoire ne tentent pas de mémoriser plus de 4 ou 5 informations à la fois. Ce qui n’empêche pas, une fois les 4 ou 5 noms ou prénoms répétés et validés, de passer à une nouvelle série de 4 ou 5 et ainsi de suite. Mais le secret est bien de commencer par un bloc de 4 ou 5 informations et pas, d’emblée, par une série de 8 ou 10 ! A l’inverse, si sur tel ou tel type de matériel à mémoriser, vous avez du mal avec des blocs de 4 ou 5 infos, n’hésitez pas à diminuer la dose et commencez, sans aucun complexe, par des séries de 2 ou 3 informations.

Le second secret réside dans la « customisation » des données que vous souhaitez mémoriser. Cela consiste essentiellement à déformer mentalement les éléments à apprendre de manière à leur donner une forme qui « vous » convient à « vous ». Toujours dans le domaine de la mémorisation des noms, cette déformation mentale peut prendre la forme d’une association entre le nom de la personne et une caractéristique physique, le nom de la personne et une autre personne ayant un nom proche… Il n’existe pas de méthode universelle, à ce stade, mais tous les efforts d’association entre une information nouvelle et des éléments que vous connaissez et maîtrisez déjà se traduiront directement en performance de récupération de l’information à mémoriser (facilité et fiabilité). Ce mécanisme d’appropriation très personnel permet, en effet, de maintenir l’information à mémoriser active en mémoire et donc facile à récupérer par la suite.

Essayez, expérimentez, trouvez les formes d’associations mentales qui vous conviennent et la mémorisation deviendra un véritable jeu !

A vous de jouer !

Dans l’application My Mental Energy Pro, vous retrouverez différents exercices, spécialement conçus pour vous aider à améliorer votre mémoire :

  • Un exercice pour retenir les prénoms et les noms de tout le monde : Abracadabra… je retiens les prénoms et les noms de tout le monde !
  • Un exercice pour mémoriser une multitude d’informations : Je mémorise une multitude d’informations, c’est magique !
  • Un bruit blanc pour vous aider à vous concentrer avant une phase de mémorisation !
  • Et enfin, pour en savoir plus, un article de notre partenaire Business Digest : Learn Better.

Article écrit par Gaël Allain, directeur scientifique de My Mental Energy Pro. 

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.